Club Dumas, d’Arturo Perez-Reverte

« La Neuvième Porte », de Roman Polanski, fascine généralement tout libraire d’ancien et d’occasion, et un bon nombre d’amoureux des livres, avec cette quête aux tréfonds de l’histoire d’un livre… Le film est une adaptation du roman d’Arturo Perez-Reverte : le « Club Dumas ».

Mais cette adaptation cinématographique est, hélas, une adaptation très libre… En gommant une trame narrative entière (qui est pourtant celle qui donne son nom au roman, avec ces références incessantes à Alexandre Dumas), et en forçant les éléments fantastiques, Roman Polanski livre un film fascinant, soit, mais très éloigné du roman original (qui lui aussi est fascinant, mais pour des tas d’autres raisons).

La première de ces raisons, c’est l’équilibre incroyable qu’Arturo Perez-Reverte parvient à maintenir du début à la fin du récit, entre les indices extrêmement terre-à-terre et les extrapolations fantastiques possibles, entre le roman du monde et sa lecture. Équilibre maintenu jusqu’à cet incroyable et grand final (qui, soit dit en passant, est diamétralement opposé à celui du film !…)

Bref, si vous ne connaissez pas le film, lisez ce roman… Et si vous le connaissez… lisez le roman quand même !

club-dumas-36757-250-400