Le Cercle de la Croix, de Iain Pears

Un polar au long court, fascinant dans sa construction comme dans son écriture…

1663. Un gentilhomme d’Oxford est retrouvé mort dans son cabinet de l’Université. Empoissonné. Après enquête, c’est sa servante qui est accusée, jugée, condamnée et executée. L’histoire nous en est raconté par un témoin, Marco da Cola, un médecin vénitien de passage. Un autre témoin intervient : ce n’est pas exactement comme ça que ça s’est passé. Quelques fléchissements de lignes narratives plus loin, une autre vérité… Mais un troisième témoin pourrait lui aussi faire s’écrouler, peu à peu, cette mécanique trop bien huilée… Au delà de la recherche classique d’un roman policier, autour du meurtrier et de ses mobiles, on se plait à se perdre dans la question du témoignage et de sa fiabilité… Où se situe donc la vérité des faits, dans cette profusion de visions ?

Un grand polar, de plus de 900 pages, qui vous emmène dans les méandres d’une enquête passionnate… Simplement : À LIRE !

Pears-Iain-Le-Cercle-De-La-Croix-Livre-894168452_L